JEC-BURKINA

Lumière-Action-Fraternité

HISTORIQUE DE LA JEC AU Burkina Faso

La Jeunesse Etudiante Catholique (JEC) est un mouvement d’action catholique d’apostolat des laïcs. Elle est apostolique et est prioritairement engagée dans le milieu scolaire et estudiantin. Nous sommes en avril 1947 lorsque le Père Robert Rummelhardt (1908- 1974) de la communauté des pères blancs venait en mission à Ouagadougou. Alors que le collège moderne de Ouagadougou venait d’ouvrir ses portes, le père Robert Rummelhardt  qui se souciait  de la jeunesse  voltaïque décida d’y lancer la JEC en 1948.

Le Père Robert Rummelhart eut un séjour court de deux (2) ans en Haute Volta d’où il sera appelé à Dakar en 1949 pour la création d’un nouveau journal « Afrique Nouvelle ». Mais son œuvre sera poursuivie par le Père Paul Roth (1911 – 1989) qui, lui est arrivé à Ouagadougou en décembre 1948.

La graine semée au collège moderne de Ouagadougou (actuel Lycée Zinda) va ensuite germer et donner de bons fruits avec les premières sections telles que le collège de la Salle(Ouaga), le Lycée Ouézzin Coulibaly (Bobo), le collège moderne de Toussiana…

En souvenir de l’implantation de la JEC dans notre chère patrie, les jécistes vont instaurer à partir de 1954 la toute première « Semaine Nationale JEC ».

A l’issue du premier Conseil National tenu à Nasso dans le diocèse de Bobo – Dioulasso en 1959, SIB SIE Faustin sera élu comme premier Président National de la JEC avec pour Secrétaire Adama Pierre TRAORE. Feu l’abbé Robert Ouédraogo (1922 – 2002) fut choisi par la hiérarchie catholique comme premier Aumônier National de la JEC.

Ce fut alors le premier Bureau National car depuis son lancement, la JEC évoluait au niveau sectoriel jusqu’en 1959. Dans le souci de faire revivre leur militantisme et de témoigner le Christ dans leur milieu, un groupe de vaillants étudiants fondèrent la JEC Universitaire (JEC-U) en 1981 à l’université de Ouagadougou. La JEC est aujourd’hui implantée dans les treize (13) diocèses  que compte le pays, dans toutes les universités publiques (au nombre de quatre) et dans plusieurs instituts supérieurs et universités privés du pays. Elle continue de former des milliers de jeunes pour l’harmonie de la société de  demain.

En annexes, nous vous proposons la vie des premiers bâtisseurs de la JEC du Burkina à savoir le Père Robert Rummelhart et le Père Paul Roth et la liste des différents responsables nationaux depuis 1959 à 2010.